La journée européenne de la dépression aura lieu le 21 octobre 2018. Elle fédère le public et les professionnels de la santé autour de cette maladie et constitue l’occasion de mener des actions de sensibilisation.

Le but et les acteurs de la journée européenne de la dépression

Le but de cette journée est ainsi de mener les gens vers plus de compréhension des symptômes liés à la dépression et de les inciter à la reconnaissance de la maladie pour ensuite les inviter à se faire traiter.
On l’aura compris, parmi les acteurs principaux de la journée européenne de la dépression, on retrouve le Ministère de la santé publique ainsi que les associations qui œuvrent en faveur des personnes souffrant de dépression et qui travaillent aux côtés des professionnels impliqués dans le traitement des malades et la prise en charge de la maladie.

La promotion de la reconnaissance de la dépression

Parler de la journée européenne de la dépression nous oblige à faire le point sur ce qu’est réellement cette maladie et sur comment la reconnaître.
Elle est avant tout bien différente de ce que l’on appelle le coup de blues étant donné que l’état dépressif dure plus longtemps et va le plus souvent au-delà d’une quinzaine de jours. Elle affecte aussi tous les aspects de la vie au quotidien.
Elle ne choisit pas ses victimes puisque la dépression peut atteindre toute personne âgée de 15 à 75 ans bien qu’elle ne concerne en France que 19% de la population. Toutefois, cette maladie d’ordre psychique fait partie des plus répandues ce qui a mené à la mise en place de la journée européenne de la dépression en 2003.
Le véritable challenge dans le dépistage de la dépression se trouve dans le fait qu’il n’est pas toujours évident d’évaluer par soi-même son état psychologique au point de confondre la dépression à de simples moments difficiles qui finissent par passer.
Il est donc essentiel de privilégier une consultation médicale dès lors que l’on perd le plaisir des bonnes choses, de la vie, que l’on ressent de la tristesse que l’on n’a pas l’habitude d’expérimenter, que l’on se sent souvent fatigué et que ces symptômes durent plus de 15 jours.
A cela s’ajoute encore le fait que durant cette période, le malade peut ressentir les symptômes soit de manière épisodique soit chronique.


La prévention de la dépression et du blues de l'automne

On ne saurait pas non plus parler de la journée européenne de la dépression sans vous inciter à garder le moral en toutes circonstances et vous inviter à adopter des gestes simples pour rester de bonne humeur au quotidien.
L’un de ces petits gestes consiste à apprécier et à déguster du bon chocolat. Antidépresseur naturel, le chocolat favorise la production de sérotonine par l’organisme, élément essentiel pour rester de bonne humeur.
Grâce à la présence de caféine et de théobromine dans le chocolat, ce dernier agit aussi comme stimulant et vous préserve de la fatigue. Il contient également du magnésium, relaxant et incontournable dans de nombreuses réactions physiologiques liées au plaisir.
Pour être loin de la déprime, pensez donc au chocolat, un antidépresseur et un euphorisant à déguster pour profiter de chaque instant.